Indications

dimanche 25 novembre 2012, par Adeline Pupat

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

____________________________________________________________________

Récupération physique, troubles digestifs, du sommeil, céphalées, troubles hormonaux, nervosité et gestion difficile du stress, sensation de perdre pied... La liste des indications du Shiatsu est longue, à condition qu’il n’y ait pas de lésion organique.

La première grande application du Shiatsu est, dans notre société actuelle, de pallier aux effets d’un stress difficilement géré, à condition qu’il n’y ait pas de lésion organique.

Par exemple, les effets bénéfiques du Shiatsu sont reconnus pour soulager :

  • les troubles digestifs (colites, brûlures d’estomac, constipation chronique, nausées...),
  • les troubles fonctionnels respiratoires et cardiaques,
  • les troubles psycho-affectifs (anxiété, angoisse, dépression, addictions...),
  • les troubles gynécologiques (cycle irrégulier, brûlures...)
  • les troubles rhumatologiques (arthrose, lumbago, t*endinite)
  • les troubles du sommeil (cauchemars, hypersomnie, insomnie...)
  • certains maux de tête
  • dans l’accompagnement de la grossesse (voir l’article) :
    • pour les troubles occasionnés (nausées, éruptions cutanées, maux de dos, troubles digestifs, rapport au corps changeant...)
    • pour l’accouchement
    • après l’accouchement (récupération)
  • dans l’accompagnement du sevrage tabagique : stimulation des fonctions détoxifiantes permettant un sevrage plus rapide, avec dégoût du tabac, et effet calmant du shiatsu qui rend la période du sevrage plus sereine.
  • ... en bref, la plupart des troubles fonctionnels.